Pour la quatrième année consécutive, la Fondation APRIL publie les résultats de son Baromètre des aidant·e·s, réalisé en partenariat avec l'Institut de sondage BVA (1). Aidant·e, une notion de plus en plus connue mais une mobilisation a poursuivre Aujourd'hui 2 Français sur 5 (soit 40%) ont entendu parler de la notion d'aidant·e et 30% ont une idée précise de ce dont il s'agit. La thématique des « aidant·e·s » constitue donc un sujet de plus en plus connu par les…Lire la suite
Humanis lance un deuxième appel à projets "Innovation sociales et Maladies neurodégénératives et chroniques ". Cet appel à projet vise à soutenir des solutions innovantes qui améliorent la qualité de vie des personnes malades et des aidants familiaux. Les candidatures sont ouvertes du 17 septembre au 14 octobre 2018. Pour candidater c'est ici : https://appelaprojets.humanis.com/  Lire la suite
[caption id="attachment_2263" align="alignright" width="200"] Benevoles France Alzheimer, en 2015[/caption] Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots? J'ai rejoint l'association France Alzheimer en 1989, en tant qu'assistante sociale. J'y suis restée onze ans, puis je suis partie travailler dans un hôpital gériatrique en Région Parisienne. C'est alors que c'est créée l'association France Alzheimer Paris, que j'ai rejoint comme bénévole. Lorsque j'ai pris ma retraite j'ai pu augmenter mon implication bénévole dans l'association, notamment en devenant administratrice. Quelques années plus tard…Lire la suite
Souffler pour ne pas s'épuiser Souffler est essentiel pour ne pas s'épuiser et continuer d'exercer son rôle d'aidant·e dans la durée. L'association Bulle d'Air tente de répondre à ce besoin en proposant un dispositif de répit à domicile. S'inspirant du baluchonnage québécois, la MSA Alpes du Nord a initié et expérimenté sur ses territoires, un service de relayage à domicile. C'est ainsi qu'est né en 2011 le service Bulle d'Air, visant à soulager et réduire l'épuisement des aidant·e·s familiaux. Un…Lire la suite
Né au Québec en 1999, et faisant l'objet d'une marque déposée, le baluchonnage répond à un cahier des charges spécifique. Ce dispositif consiste à remplacer un proche aidant par un intervenant professionnel unique, au domicile de la personne aidée, 24H sur 24H pendant plusieurs jours d"affilée. L'aidant·e peut ainsi s'octroyer du répit tout en laissant l'aidé·e sans craintes. L'intervenant accomplit les mêmes tâches que ce·tte dernier·ère, évitant ainsi de perturber les repères de l'aidé·e. Son intervention lui permet d'évaluer plus…Lire la suite
Afin d’être toujours plus proche des attentes des aidants, une étude d’impact a été menée sur la mobilisation 2017. Aujourd’hui, la JNA est heureuse de partager ses résultats encourageants et positifs et affirme sa volonté d’apporter des réponses concrètes à tou(te)s les aidant(e)s, quelque soit leur situation personnelle, professionnelle et leur lieu de vie. Réalisée par deux cabinets indépendants, émiCité et Argo Santé, entre mai 2017 et février 2018, l'étude vise à mesurer l’impact de la JNA, et notamment sa…Lire la suite
Crédit Agricole Assurances a lancé son 8ème appel à projets ouvert aux associations et organismes d’intérêt général qui oeuvrent auprès des aidants.   Cette année, les projets concernés sont des projets émergents ou en développement, ponctuels ou récurrents, autour des thèmes suivants :   les jeunes aidants, les aidants et l’emploi, la santé des aidants.   Une dizaine de projets seront retenus et bénéficieront d’un soutien financier pendant un an. Les organismes porteurs d’un projet ont jusqu’au 5 avril 2018…Lire la suite
Une nouvelle Maison de Répit, la maison « Les Grands Monts » a ouvert ses portes à Megève. Gérée par l'association Mont blanc Oxygène (MBO2), la Maison de Répit est un lieu de vacances permettant aux aidants de personnes en perte d’autonomie de venir se reposer avec leur proche qu'ils accompagnent au quotidien.   Un lieu adapté à l'accueil de personnes en perte d'autonomie atteintes de maladie neuro-dégénératives  L'espace regroupe dans un même lieu des services d’accueil de jour ainsi que tous…Lire la suite
Henri de Rohan-Chabot est membre du conseil d’administration de la JNA et délégué Général de la Fondation France Répit Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots votre parcours et quelle est votre fonction au sein de votre Fondation ? J'ai créé l'association France Répit en 2012, qui est devenue en 2013 la Fondation France Répit, avec un médecin oncologue et pédiatre : Matthias Schell, qui a été pendant 4 ans le soignant d'une de mes filles, Jeanne, décédée d'une tumeur cérébrale.…Lire la suite