Actus

Comment prendre un congé spécifique ? Quelles sont les démarches pour obtenir une allocation ? Existe-t-il des solutions de répit ? Bien des questions que se posent souvent les aidant·e·s. Afin de les aider au mieux et d'être au plus près de leurs besoins, comme chaque année, une ligne téléphonique leur est dédiée autour de la Journée Nationale des aidant·e·s.  Du 5 au 8 Octobre, de 11h à 20h, une ligne téléphonique dédiée aux aidant·e·s sera assurée par Ressources Mutuelles…Lire la suite
L'Ile-de-France est la première Région à se mobiliser pour faire reconnaître la santé des aidant·e·s comme un enjeu de société et de territoire. Claudie Kulak, présidente de Je t'Aide en explique l'importance dans une interview donnée pour la Région Ile-de-France.   Comment préserver la santé des aidant·e·s ? A l'occasion de la mobilisation nationale sur la Santé des Aidant·e·s, la Région Ile-de-France, partenaire de Je t'Aide, et le collectif organisent une conférence-débat sur cette question le 4 octobre au sein de…Lire la suite
Pour la quatrième année consécutive, la Fondation APRIL publie les résultats de son Baromètre des aidant·e·s, réalisé en partenariat avec l'Institut de sondage BVA (1). Aidant·e, une notion de plus en plus connue mais une mobilisation a poursuivre Aujourd'hui 2 Français sur 5 (soit 40%) ont entendu parler de la notion d'aidant·e et 30% ont une idée précise de ce dont il s'agit. La thématique des « aidant·e·s » constitue donc un sujet de plus en plus connu par les…Lire la suite
Humanis lance un deuxième appel à projets "Innovation sociales et Maladies neurodégénératives et chroniques ". Cet appel à projet vise à soutenir des solutions innovantes qui améliorent la qualité de vie des personnes malades et des aidants familiaux. Les candidatures sont ouvertes du 17 septembre au 14 octobre 2018. Pour candidater c'est ici : https://appelaprojets.humanis.com/  Lire la suite
Henri de Rohan-Chabot, fondateur de la Fondation France Répit et membre du Conseil d’Administration Je t’Aide, nous partage son expérience en tant qu’aidant. Dans cette vidéo, il témoigne de la difficulté de se reconnaître aidant·e et du rôle joué au sein du système de santé. Il évoque également la nécessité du droit au répit et d’une vision transversale.Lire la suite
[caption id="attachment_2263" align="alignright" width="200"] Benevoles France Alzheimer, en 2015[/caption] Pouvez-vous nous expliquer votre parcours en quelques mots? J'ai rejoint l'association France Alzheimer en 1989, en tant qu'assistante sociale. J'y suis restée onze ans, puis je suis partie travailler dans un hôpital gériatrique en Région Parisienne. C'est alors que c'est créée l'association France Alzheimer Paris, que j'ai rejoint comme bénévole. Lorsque j'ai pris ma retraite j'ai pu augmenter mon implication bénévole dans l'association, notamment en devenant administratrice. Quelques années plus tard…Lire la suite
Thierry, 51 ans, est aidant de sa femme Valérie, atteinte du Syndrome d'Ehlers-Danlos hypermobile et d'une leucémie. Thierry est conducteur de TGV et accompagne son épouse au quotidien depuis 10 ans. Pouvez-vous nous expliquer de quelle maladie souffre votre épouse ? Mon épouse est atteinte du Syndrome d'Ehlers-Danlos. Son diagnostic a été posé il y a 10 ans. Les syndromes d'Ehlers-Danlos sont des maladies génétiques rares du tissu conjonctif. Ma femme souffre d'une hyperlaxité généralisée de toutes les articulations. Elle…Lire la suite
Valérie est atteinte du syndrome d'Ehlers-Danlos, maladie génétique rare du tissu conjonctif. Elle souffre d'une hyperlaxité généralisée de toutes les articulations. Elle a une hyper-fatigabilité permanente, des douleurs diffuses, luxations à répétition, des atteintes digestives, respiratoires, une peau fragile, et des hématomes spontanés. Valérie a fondé l'Union Nationale des Syndromes d'Ehlers-Danlos (UNSED) avec son mari, aidant. Elle est aussi représentante des usagers de santé. C'est la seule association dans cette maladie à être agréée par le Ministère de la Santé. Elle…Lire la suite
Clémentine Scherer est membre du Comité Scientifique de la JNA et responsable du Pôle de soutien psychologique chez RMA (Ressources Mutuelles Assistance) Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots votre parcours ?  En quoi consiste votre métier ? Je suis psychologue clinicienne de formation. J'occupe un poste en soins de suite et réadaptation où je prends en charge au niveau psychologique les patients en fin de vie ainsi que leurs familles. Je suis Responsable du Pôle de soutien psychologique de Ressources…Lire la suite