Une taxe juste pour les produits d’incontinence

La perte d’autonomie et le Bien-Vieillir à domicile sont devenus de véritables enjeux sociétaux. L’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées mais également des aidants doit passer par une meilleure prise en charge des produits de première nécessité.

Aujourd’hui, les produits d’incontinence représentent un budget trop élevé pour les personnes âgées.

 

Incomed.fr, partenaire de la JNA depuis 2016, facilite l’achat des protections absorbantes en offrant aux personnes âgées et aux aidants :

  • Un choix de produits pour s’adapter au degré d’autonomie,
  • Des prix « grossistes » pour réduire leur budget,
  • Des colis discrets pour en finir avec la gêne occasionnée lors de l’achat,
  • La livraison au domicile pour supprimer les contraintes de poids de colis volumineux.

 

Des produits qui pèsent lourd sur le budget des seniors

L’achat des produits d’incontinence impacte fortement leur budget : 150 euros par mois en moyenne soit près de 15% d’une pension de retraite ordinaire !

A la gêne psychologique s’ajoute donc l’inconfort financier. Nombreux sont ceux qui aujourd’hui doivent arbitrer entre budget alimentation et budget protection. Ce choix très souvent imposé créé des conditions de vies difficiles, voire totalement indignes pour les personnes âgées qui ont choisi de vieillir à leur domicile.

Il est devenu urgent d’améliorer l’accessibilité financière des produits d’incontinence.

 

Les politiques publiques : un engagement trop timide

En France, malgré l’élan engagé par les politiques publiques en faveur du « bien vieillir », l’achat des produits d’incontinence* n’est pas pris en charge par l’assurance maladie à la différence d’autres pays européens (10 pays sur 14 remboursent en partie ou intégralement ces protections).

 

Incomed s’engage

Cyril Haëntjens, fondateur d’Incomed.fr, appelle les pouvoirs publics à la prise de conscience pour que le taux de TVA appliqué aux produits d’incontinence soit en cohérence avec leur nécessité à savoir 5,5% (au lieu de 20% actuellement). Cette baisse de TVA permettrait de réduire le coût de ces protections de 216 euros par an, dans le budget actuel de 1 800€.

 

Un entreprenariat en faveur du « bien vieillir » 

Evoluant depuis 25 ans dans l’industrie Pharmaceutique et ayant été confronté aux difficultés des aidants, Cyril Haëntjens a convaincu les grandes marques d’incontinence de le soutenir dans la création d’un site innovant.

 

Silver Night 2017 : un appel à la prise de conscience 

Décidé à relancer le débat de la baisse de la TVA, Cyril Haëntjens a interpellé, au cours de la Silver Night qui a eu lieu le 20 mars, les responsables politiques pour les encourager à inscrire dans leur programme électoral des dispositions concrètes en faveur d’une politique de santé bienveillante et solidaire.

 

A suivre.

 

*budget calculé sur la base de 5 protections incontinence /jour – La pension de retraite s’élevant en moyenne à 1 066 euros par mois.