[Ils s’engagent] JNA 2017 : l’ADMR largement mobilisée

Cette année encore la mobilisation de l’ADMR a été très forte pour la JNA !

L’ADMR est le premier réseau français associatif au service des personnes, avec 2 700 associations locales implantées dans toute la France. Sa mission est d’apporter des services à l’ensemble de la  population de la naissance à la fin de vie pour un peu plus de confort, pour  retrouver un équilibre familial, ou tout simplement pour continuer à vivre chez soi.

Conjoint, proche ou enfant de personne dépendante ou très fragile (personne âgée, personne handicapée, enfant malade chronique, etc.), le proche aidant joue un rôle déterminant dans la prise en charge du proche malade ou en situation de dépendance. Epuisement, isolement, conséquences sur la santé… être aidant d’un proche dépendant pèse sur le quotidien. « Très rapidement, notre réseau a souhaité conforter sa volonté de soutenir les aidants en valorisant les services existants, voire en en développant de nouveaux, et en encourageant fédérations et associations à se saisir du sujet », explique Marie-Josée Daguin, présidente nationale.

Au quotidien les associations ADMR repèrent les difficultés, les besoins de soutien des aidants. Dans la continuité des services proposés par l’ADMR à domicile et à partir du domicile des personnes fragiles, l’ADMR est un acteur pour la mise en place de dispositifs d’aide et d’accompagnement des aidants. L’offre d’aide aux aidants ADMR se décline ainsi à plusieurs niveaux : orientation vers les offres existantes du territoire, services d’aide aux aidants portés par les associations ADMR, plateformes de répit :

  • Les activités de loisirs / vacances aidants-aidés
  • La formation des aidants
  • Les cafés des aidants© / rencontres entre aidants
  • La garde itinérante de nuit
  • La garde à domicile
  • Le baluchonnage / relayage
  • Les équipes spécialisées Alzheimer
  • L’accueil de jour
  • L’hébergement temporaire
  • Le module aidants de la téléassistance Filien ADMR

La thématique de l’édition 2017 de la JNA, « Les territoires, sources de solutions pour les aidants » fait écho au travail de terrain réalisé par les 2700 associations locales de l’ADMR. C’est pourquoi l’ADMR a soutenu pleinement cette Journée nationale des Aidants le 6 octobre.

En savoir plus : site de l’ADMR

Zoom sur :

Les Cafés des Aidants ou salons des aidants permettent des temps de partage d’expériences, de conseils, et de soutien entre aidants. Les programmations peuvent être orientées par exemple sur les thèmes suivants : « Comprendre la dépendance de son proche, Evolution des relations familiales et sociales dans la relation d’aidant, Etre aidant, mais pas que ! Pendre soin de soi, de sa santé. Oui, mais comment ? » ou encore faire l’objet d’activités communes : ateliers de sophrologie, relaxation, gymnastique douce, esthétique, loisirs créatifs, … L’accueil de jour est aussi une solution de répit dont l’objectif est d’accompagner et de faire participer la personne dépendante ou malade à diverses activités : travail sur la mémoire le matin, jeux l’après-midi, activités thématiques, sorties extérieures, chant, etc. L’aidant peut ainsi profiter de souffler le temps d’une journée.